top of page

Madame de La Fayette, ('La Princesse de Clèves')

"Lisez donc ce roman, vous serez surpris!"

(M. BUTOR, Répertoire, I, 1960)



PRÉSENTATION

Le genre romanesque : rapide panorama




Fortune critique


"Un petit livre"


Mme de LA FAYETTE, Lettre du 13 avril 1678 à Lescheraine, secrétaire de madame Royale de Nemours-Savoie.

« Un petit livre qui a couru il y a quinze ans et où il plut au public de me donner part, a fait qu'on m'en donne encore à la Princesse de Clèves. Mais je vous assure que je n'y en ai aucune et que M. de La Rochefoucauld, à qui on l'a voulu donner aussi, y en a aussi peu que moi ; il en fait tant de serments qu'il est impossible de ne le pas croire, surtout pour une chose qui peut être avouée sans honte. Pour moi, je suis flattée que l'on me soupçonne et je crois que j’avouerais le livre, si j’étais assurée que l'auteur ne vînt jamais me le redemander. [...]
Je le (La Princesse de Clèves) trouve très agréable, bien écrit, sans être extrêmement châtié, plein de choses d'une délicatesse admirable, et qu'il faut même relire plus d'une fois, et surtout ce que j'y trouve, c'est une parfaite imitation du monde de la cour et de la manière dont on y vit. Il n'y a rien de romanesque, ni de grimpé; aussi n'est-ce pas un roman, c'est proprement des mémoires et c'était, à ce que l'on m'a dit, le titre du livre, mais on l'a changé. »

VOLTAIRE, Extrait du Siècle de Louis XIV (1754)


La Princesse de Clèves et sa Zayde furent les premiers romans où l'on vit les mœurs des honnêtes gens et des aventures naturelles décrites avec grâce. Avant elle, on écrivait d'un style ampoulé des choses peu vraisemblables. 

Le roman La Princesse de Clèves selon CAMUS

« L'intelligence et l'échafaud », Confluences, 1943



"Son postulat singulier est que cette passion met l'être en péril. (...) Mme de Lafayette a mis en balance l'injustice d'une condition malheureuse et le désordre des passions ; et bien avant lui, par un mouvement étonnant de pessimisme, elle a choisi l'injustice qui ne dérange rien. Simplement, l'ordre dont il s'agit pour elle est moins celui d'une société que celui d'une pensée et d'une âme. Et loin qu'elle veuille asservir les passions du cœur aux préjugés sociaux, elle se sert de ceux-ci pour remédier aux mouvements désordonnés qui l'effraient. Elle n'a cure de défendre des institutions qui ne sont pas son fait, mais elle veut préserver son être profond dont elle connaît le seul ennemi. L'amour n'est que démence et confusion. [...] et c'est là, bien mieux qu'à propos d'une illusoire composition, que nous prenons une grande leçon d'art. Car il n'y a pas d'art là où il n'y a rien à vaincre [...] "

J. COCTEAU, scénario du film de J. DELANNOY (1961)

"Une orgie de pureté"

S. DOUBROVSKY, Parcours critique II (1966-1980)

La Princesse de Clèves, par contre, est sans espoir et sans ouverture. Puisque les personnages n’ont pas d’avenir et que leur présent n’est que tourment, il est compréhensible que le passé tende à être la dimension naturelle du temps dans le roman, ce que symbolise l’influence permanente et irrésistible de sa mère et de son mari défunts sur la princesse. S’il n’y a aucune transcendance, vers un avenir humain, il n’y a pas davantage de transcendance vers le Divin. La complète absence de Dieu est frappante.

Présentation synthétique du roman




LIRE la Princesse de Clèves


Une lecture ardue

Marie DARRIEUSSECQ lisant Madame de la FAYETTE: retranscription de son interview par l'Obs


Aborder le roman


Présentation du roman


histoire et Histoire dans le roman




Questionnaire d'accompagnement (facultatif) dans la lecture


ÉTUDE DU ROMAN


2020-2021



Textes de la séquence 2020-21

Œuvre intégrale + parcours associé + sujets de devoirs




(Séance 1) Séance inaugurale

Durée: 1h15.



Corpus préparatoire à l'étude du texte 1

  • Quelle première impression le personnage féminin produit-il sur nous?

  • Quelle héroïne sommes-nous (mécaniquement, par des procédés narratifs) conduits à valider? Et moralement, historiquement prêts à accepter?

Durée: 1h00




TEXTE 1 séquence 2020/21 - "Il parut alors une beauté à la cour..."



  • Préalable : interroger la chape de plomb morale qui pèse sur l'héroïne

DOSSIER DOCUMENTAIRE sur les normes selon l'idéal classiques.

"L'honnête homme" selon PASCAL, série Un été avec PASCAL, Antoine COMPAGNON pour France inter


  • ÉTUDE LINÉAIRE

format pdf: PRONOTE


format audio :


Ouverture de conclusion (HidA): l'idéal, le paraître et l'artifice chez M. RAYSSE, Nissa bella (1964)


TEXTE 2 séquence 2020-21. Le bal.


introduction

  • Le bal comme motif romanesque. Chez madame de LA FAYETTE:


  • Histoire culturelle: de la bienséance à la vertu, du mérite à l'élévation?


Conclusion

  • Pour aller plus loin: Le bal dans Madame Bovary

  • Au cinéma: une scène d'anthologie dans le Guépard ( VISCONTI, IT, 1963), adaptation du roman de LAMPEDUSA

Etude du jeu du cadre et des regards : l'individu verrouillé par société.

Bref décryptage de la séquence: