Le sonnet du 16e au 17e s. (2nde)

Niveau seconde générale, première séquence de l'année (septembre-octobre) : la poésie du Moyen-Age au 18e siècle.


Objectifs de méthode: initiation au commentaire (écrit et oral de bac) + initiation à la justification d'un choix de lecture (oral de bac)


Anthologie



Le groupement de textes



Programmation séquentielle



Louise LABE

cf. séquence développée sur ce site


Aimer, souffrir et aimer souffrir: le ton élégiaque

Texte complémentaire: M. PROUST


Pour aller plus loin, une ouverture HidA: l'esthétique de l'ambiguïté par Daniel ARASSE

https://www.franceculture.fr/histoire/histoires-de-peintures-la-joconde



Du BELLAY

Sonnet 150 des Regrets, satire des courtisans


Entrée dans le poème par la grammaire [en classe] pour développer la confiance en ses hypothèses de lecture et prendre conscience de l'indissociabilité fond/forme du texte littéraire en début d'année.


  • CAS n°1 la psychologie du courtisan (éternel obligé et subordonné) par la subordonnée conjonctive de condition.

  • Cas n° 2 [en classe] : les pronoms réfléchis


Les élèves devaient réfléchir à une ouverture de conclusion. Des références pertinentes ont été apportées par les élèves d'une séance à l'autre. Extraits choisis.


Proposition n°1. Plusieurs élèves ont proposé avec raison de se référer à LA FONTAINE, expert en relations (houleuses) de cour.

cf. http://www.la-fontaine-ch-thierry.net/courlion.htm


Proposition n°2 (expliquée par l'élève au tableau, merci Alia !)

PICASSO, Le courtisan (1969, sur céramique) série "les portaits imaginaires",

https://www.gazette-drouot.com/lots/1533338


Proposition du prof. Dans la même veine que la proposition n°1, un Moraliste du 17e siècle, LA BRUYERE,"Arrias", « De la société et de la conversation », Les Caractères (1688).

Arrias a tout lu, a tout vu, il veut le persuader ainsi ; c'est un homme universel, et il se donne pour tel : il aime mieux mentir que de se taire ou de paraître ignorer quelque chose. On parle à la table d'un grand d'une cour du Nord : il prend la parole, et l'ôte à ceux qui allaient dire ce qu'ils en savent ; il s'oriente dans cette région lointaine comme s'il en était originaire ; il discourt des mœurs de cette cour, des femmes du pays, de ses lois et de ses coutumes ; il récite des historiettes qui y sont arrivées ; il les trouve plaisantes, et il en rit le premier jusqu'à éclater. Quelqu'un se hasarde de le contredire, et lui prouve nettement qu'il dit des choses qui ne sont pas vraies. Arrias ne se trouble point, prend feu au contraire contre l'interrupteur : « Je n'avance, lui dit-il, je ne raconte rien que je ne sache d'original : je l'ai appris de Sethon, ambassadeur de France dans cette cour, revenu à Paris depuis quelques jours, que je connais familièrement, que j'ai fort interrogé, et qui ne m'a caché aucune circonstance. » Il reprenait le fil de sa narration avec plus de confiance qu'il ne l'avait commencée, lorsque l'un des conviés lui dit : « C'est Sethon à qui vous parlez, lui-même, et qui arrive fraîchement de son ambassade. »

Pour aller plus loin: un panorama poétique baroque et classique de la (cruelle) vie des courtisans


RONSARD

Débat en classe et organisation des impressions de lecture: a-t-on ici l'expression d'une angoisse devant la mort authentique ou artificielle?

Le poème récité par le comédien JL TRINTIGNANT


memento mori en poésie et en art avec GOYA

cf. https://pba.lille.fr/Collections/Chefs-d-OEuvre/Peintures-XVI-sup-e-sup-XXI-sup-e-sup-siecles/Les-Vieilles-Le-Temps


La vanité en art

cf. http://filiation.ens-lyon.fr/vanite/vanite_B1.html

et ce qu'en fait Damien HIRST au 21e s., itw pour la BBC, Tate Modern, Londres, retour sur "for the love of God" (2007)

Pour aller plus loin, cf. Marina ABRAMOVIC ("carrying the skeleton", 2008) au MOMA:



 

L'apprentissage du commentaire par les élèves de seconde

(travail mené en 2019-2020)


phase 1. Le commentaire semi-guidé à partir d'un sonnet de Ch. du PRE


  • version élève


  • version prof


phase 2. le commentaire en autonomie à partir d'un sonnet de S.-G. de LA ROQUE

  • sujet


  • corrigé rédigé


NOTA BENE. Le retour en classe après le confinement du printemps 2020 a obligé à une mise en place du programme de seconde plus progressive à la rentrée 2020 et a ralenti l'installation du commentaire en seconde, mise en oeuvre à la séquence suivante.

 

(suite de la séquence)


MALHERBE

Corpus introductif : le tombeau et la consolation, qui posent la question de la rentabilisation du deuil en art

Pour aller plus loin: idée-lecture, André VELTER, L'amour extrême (dédié à Chantal Mauduit)


Poème préparatoire: consolation à Du Périer

Problématique: de la déploration à l'argumentation


Ouverture de conclusion

La vengeance comme moteur poétique ou dramatique, qui construit aussi et le héros et le rapport (terreur & pitié) au héros

  • SENEQUE, Thyeste, mes Thomas JOLLY (2018)


  • EURIPIDE, Electre/Oreste, mes Ivo van HOVE (2019, Comédie Française)



SCARRON

Plusieurs réécritures d'un même motif, la muse déchue

(extraits)


RONSARD, Les amours de Cassandre (1545) (fin)

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que vôtre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez votre jeunesse :
Comme à cette fleur, la vieillesse
Fera ternir votre beauté.


SCARRON, "Vous faites voir des os" (début)

Vous faites voir des os quand vous riez, Hélène,
Dont les uns sont entiers et ne sont guère blancs ;
Les autres, des fragments noirs comme de l’ébène
Et tous, entiers ou non, cariés et tremblants.

QUENEAU, "c'est bien connu", L'instant fatal (1948)

Si tu crois petite
si tu crois ha ha
qu'on teint de rose
ta taille de guêpes
tes mignons biceps
tes ongles d'émail
ta cuisse de nymphe 
et ton pied léger
si tu crois petite
xa va xa va xa 
va durer toujours
ce que tu te goures
fillette fillette

Et l'interprétation de Juliette Gréco

Problématique mise en place avec les élèves sur le sonnet de SCARRON: blâme radical ou hommage paradoxal à la muse?